Le film du mois “Frères de sang”

Posted on 08/14/18 No Comments

Ce film retrace l’histoire tragique de deux frères déchirés par la guerre de Corée. Un conflit dont les répercussions furent désastreuses pour les deux Républiques en témoigne le nombre de victimes civiles et militaires qui s’éleva à près de 3 millions de morts. Alors qu’il tentait de lancer une activité familiale, Jin-tae – l’aîné – se retrouve enrôlé dans l’armée sud-coréenne contre son gré. Jin-suk qui étudie se voit également mobilisé malgré ses 18 ans. Jin-tae, conscient de la situation médicale de son frère – il souffre de problèmes cardiaques – tente de dissuader les recruteurs qui au final le passent à tabac. Les deux frères se retrouvent alors coincés dans un train qui les mène directement au front, en première ligne.

L’instruction au combat demeure on ne peut plus sommaire et reflète l’urgence de la situation dans laquelle s’est retrouvée la Corée du Sud à cette période. En effet, seulement quelques jours après le début du conflit, les Nord-Coréens s’emparent de Séoul. Au mois d’août 1950, l’Armée populaire de Corée a déjà envahi 90 % du territoire de la République de Corée. Cette situation est largement perceptible au début du film où le manque de préparation des troupes Sud-Coréennes laisse planer un climat de panique et de vulnérabilité. D’ailleurs plusieurs scènes ne sont pas sans nous rappeler l’atmosphère oppressante et sanguinaire des tranchées de la Grande Guerre.

Jin-tae fait tout ce qu’il peut dans l’optique de permettre à son frère de quitter le front. Il va même jusqu’à promettre à son supérieur de ramener la « tête » de Kim Il-sung. Décédé en 1994, il est le Fondateur de la Corée du Nord et le grand-père de l’actuel dirigeant suprême de la Corée du Nord, Kim Jong-un. Derrière cette anecdote se cache une détermination sans failles d’un grand frère décidé à tout pour protéger sa doublure.

Plusieurs scènes sont poignantes et le réalisateur coréen – Kang Je-kyu – nous plonge dans un mélodrame du début à la fin. La cruauté de la guerre – proche de la boucherie – et ses effets psychologiques néfastes (néfastes tout courts pourrait-on dire…) sur l’Homme vous frappent de plein fouet. Les acteurs principaux sont bons, bien dans leur rôle et la relation entre les deux frères a réellement quelque chose de bouleversant. Les stigmates de cette période sombre de l’Histoire de la Corée sont toujours d’actualité. La ligne DMZ reste hermétique et de nombreuses familles séparées pâtissent de cette plaie ouverte qui n’est pas prête de se panser. Film à regarder impérativement en VOSTFR !