Max Freestyle 2019

Posted on 07/15/19 No Comments

Lors de ce week-end dédié aux sports et pratiques urbaines, les spectateurs présents ont pu découvrir six disciplines urbaines: le street workout, le double dutch, le foot freestyle, le tricks, l’art du déplacement (parkour) ainsi que la danse hip-hop.

Depuis de nombreuses années, l’association Humanitaria s’attache à promouvoir les pratiques féminines. Cette édition 2019 du Max Freestyle n’a pas dérogé à la règle. En effet, la compétition de street lifting du 6 juillet était ouverte aussi bien aux hommes, qu’aux femmes. Au total, une soixantaine d’athlètes, dont une quinzaine de femmes, sont venus participer à cette compétition de street lifting.

Même constat pour la journée du 7 juillet où nous avons pu compter sur la présence de plusieurs intervenantes artistiques (Skip-R Crew, compagnie Dirty LAB, compagnie Off Road, compagnie No Way). La typologie des intervenants était mixte, une constante dans le cadre de l’organisation des manifestations de l’association Humanitaria. Au total, une quarantaine d’artistes et de sportifs ont participé à cette compétition de freestyle.

Cette année, nous n’avons pas intégré d’athlètes/artistes atteints d’un handicap à notre programmation. Nous devons y remédier et réaliser un réel travail de veille sur ces disciplines urbaines afin d’intégrer ces athlètes et artistes à nos prochains événements. De plus, le colloque prévu sur la thématique de la place des femmes et des handicapés dans les sports émergents n’a pas été organisé comme prévu.

Cette seconde édition du Max Freestyle, nous a permis de sensibiliser les spectateurs à la solidarité. Le droit d’entrée s’est traduit par des dons de fournitures scolaires en présage de la rentrée scolaire 2019. Nous avons rempli de fournitures scolaires 11 sacs de 120 L. Nous avons constitué des lots de fournitures scolaires pour les enfants dans le cadre de la rentrée scolaire 2019.

Nos partenaires locaux (associations APAJF, AFAAM) travaillent avec de nombreuses familles auprès de qui nous allons redistribuer une partie de ces fournitures à ces deux associations et à des familles en lien avec ces dernières. Nous sommes également en contact avec des familles nécessiteuses à qui nous remettrons l’autre partie des fournitures scolaires récoltées.